Pages Menu
TwitterFacebook
Loading Quotes...
Categories Menu

Publié par le Oct 13, 2015 |

Playlist musicale pour avant, pendant et après le sport ! (modèle)

Playlist musicale pour avant, pendant et après le sport ! (modèle)

 

Comme exposé précédemment, la musique peut vous aider à accroître vos performances sportives pourvu de savoir la choisir correctement. C’est pourquoi, dans cet article, je vous propose un modèle de playlistaBien entendu, ce modèle est fortement imprégné par mes goûts personnels lesquels peuvent ne pas tout à fait vous correspondre. Gardez en tête que vos préférences personnelles sont le premier des facteurs à considérer avant la mise au point d’une playlist idéale pour VOUS. qui, selon l’état mental que vous recherchez, peut vous aider soit : (a) à mieux vous concentrer sur ou dissocier mentalement de l’effort que vous vous apprêtez à faire (visualisation) ; (b) à booster votre motivation pour vous donner envie d’en découdre un maximum avant « d’entrer en piste » (stimulation de l’acuité mentale) ; (c) à maintenir des niveaux d’adrénaline élevés tout au long de la séance, en plus d’une envie de bouger en rythme (atteinte du flow et synchronicité) ; et enfin (d) à retrouver calme et sérénité rapidement une fois le stress de la compétition passé (relaxation). 

 

 

Visualisation

 

1. Queen We Are the Champions

 

Saviez-vous qu’à l’origine, l’intemporelle We Are the Champions des légendaires The Queen avait été écrite par Freddie Mercury dans le but d’offrir aux fans de football un hymne facile à chanter ?

Objectif plus qu’atteint et carrément pulvérisé puisque cette chanson est devenue l’un des hymnes sportifs les plus célèbres et repris dans le monde.

 

2. R. Kelly I Believe I Can Fly

 

Extraite de la B.O de Space Jam avec le légendaire Michael Jordan dans son propre rôle, I Believe I Can Fly de R. Kelly insuffle, de part ses paroles et son gospel final, une irresistible envie de s’envoyer en l’air !

Les athlètes des disciplines de saut sauront en tirer parti pour viser rien de moins que la stratosphère au moment où ils décollent (CF. mes 10 astuces pour augmenter votre détente verticale).

 

3. Michael Jackson Man in the Mirror

 

Tourné en 1988, le clip poignant de Man in The Mirror du King de la Pop — feu M.J — est constitué d’images d’archives qui montrent, entre autre, la famine en Afrique ainsi que quelques-uns des plus grands leaders de ce mondebParmi lesquels l’on retrouve, entre autre, le Mahatma Gandhi dont la célèbre formule « Soyez le changement que vous voulez voir en ce monde » est sans nul doute à l’origine de l’écriture du refrain de cette magnifique chanson..

Saisissant, le contraste entre la sagesse des paroles de la chanson et la cruauté des images du clip vidéo saura capter l’attention des sportif(ve)s anxieux et/ou ayant besoin de « prendre du recul » avant un match.

 

4. Metallica & San Francisco Orchestra Nothing Else Matters 

 

Cette version philharmonique de la plus célèbre des chansons du groupe de hard rock Metallica est idéale pour ses paroles qui, selon les souvenirs qu’elles évoquent chez ceux qui la connaissent, pourra favoriser soit (a) les processus de visualisation associatifc« Rien N’Importe » sinon l’épreuve physique que vous allez effectuer., soit (b) dissociatifdEn vous faisant replonger dans une histoire d’Histoire. avant une épreuve sportive.

 

5. Tom Day Who We Want To Be 

 

S’il vous arrive de regarder des vidéos de muscu’ sur Youtube, presqu’impossible que vous n’ayez jamais entendu Who We Want to Be de Tom Day.

Épique, ce titre qui monte en crescendo du début à la fin, vous pose en musique une question fondamentale avant « d’entrer en piste », à savoir :

 

QUI voulez-vous être ?

 

(CF. Réponse dans le titre de The Queen plus haut.)

 

6. Zack Hemsey Vengeance (ou The Way)

 

Celles et ceux qui ont vu l’ultra-cool The Equalizer avec Denzel Washington dans le rôle de l’anti-héroseUn rôle qui lui sied, comme d’habitude, à ravir. se seront certainement fait « happer » par la musique de la scène du hangar à la fin du film.

Parfaitement intitulée, affublée de paroles simples mais puissantes et rythmée juste comme il faut, Vengeance de Zack Hemsey saura nourrir « la vengeance » des sportifs et sportives ayant des choses à prouver à leurs détracteurs.

Tout simplement épique.

 

 

 

 

AVIS : IL EST FORTEMENT DÉCONSEILLÉ D’ECOUTER LES DEUX PLAYLISTS SUIVANTES AU TRAVAIL !

 

Á moins que les burpees en costard et les laptop curls soient autorisés dans votre bureau. Sinon …

 

 

Motivation pré-match

 

1. Confidential Music Unashamed (ou Sherpherd) 

 

Le thème phare de la B.O du film Unbroken monte doucement, doucement, puis s’ouvre, s’ouvre, puis accélère, accélère … tant et si bien qu’à la fin du morceau, vous avez déjà commencé à balancer la saucefPour les sports de chambre, ces messieurs auront donc la sagacité et l’altruisme d’opter pour la version longue du titre..

Épique … tout comme les efforts qu’Unashamed vous donnera envie de faire après l’avoir écouté !

 

2. Hans Zimmer Superman Theme

 

Quel mec ne s’est jamais pris pour Superman ?

Á tous les Clark Kent du monde, prenez garde ! Le thème musical principal de Man of Steel est susceptible d’engendrer des dédoublements de la personnalité préjudiciables. 

Vous conviendrez en effet que si un slip rouge sur des collants bleus, ça passe quand on s’appelle Superman et qu’on vole sur du Hans Zimmer, ça l’est beaucoup moins quand on est qu’un simple sportif qui se prépare à attaquer une épreuve, et ce, qu’importe que l’on se soit conditionné sur du Unashamed ou pas au préalable. …

 

3. Survivor The Eyes of the Tiger (ou Irene Cara What a Feeling)

 

Lieu commun.

Limite à ne pas mentionner tellement cette chanson est devenue un classique de la motivation d’avant-match (ou pré-compèt’).

The Eyes of The Tiger de Survivor.

Le tigre dans les yeux du Rocky Balboa que vous êtes.

La rage de vaincre dans l’estomac.

Hé mais psss … Calm down : u not there yet ! ;-)

 

Á noter que What a feeling d’Irene Cara — titre phare de la B-O de Flashdance — peut être considérée comme l’équivalent au féminin du titre de Survivor.

 

4. Sefyu Molotov 4 

 

Pour pas qu’on me taxe de rapciste, ce p’tit morceau de rap français bien chargé avant d’entrer en scène. De Ze-ze-ze-ze-ze-ze-ze-ze-fyu.

 

5. Eminem Phenomenal (ou Lose Yourself)

 

Le Boss. On peut ne pas l’aimer. Le trouver trop soft. Trop pop. « Trop, trop, trop » … mais peu importe : Eminem a encore frappé avec ce titre phénoménal.

Phenomenal, qui sert de couverture son au film Southpaw (un must-see), vous fera tout simplement prendre pour ce que vous êtes, à savoir : un phénomène PHENOMENAAAAL !

En particulier son dernier couplet.

 

6. Three Six Mafia It’s a Fight

 

Extraite du dernier Rocky, « It’s a Fight » de Three Six Mafia finira de vous transformer en pitbull avant de monter sur scène.

Dopé d’agressivité, ce son vous mettra dans l’état qu’il faut, en particulier si l’activité physique que vous pratiquez est un sport de combat (boxe, art martial, etc.).

 

 

 

Motivation en match

 

1. Vince Di Cola Training Montage (ou Paul Hertzog Bloodsport Final)

 

Un autre grand classique de la B.O de la saga Rocky Balboa.

Les seventy- et eightiseurs se rappelleront certainement de cette séquence d’anthologie dans Rocky IV où Balboa et Drago s’entraînent avant leur combat, l’un avec les moyens du bord, l’autre avec une logistique digne d’un film de SF.

Dans le même registre, le Final de Paul Hertzog évoquera, chez ceux qui l’ont vu, la séquence finale du film Bloodsport durant laquelle un JCVD aveuglé par la poudre de son adversaire se recentre sur lui-même avant de mieux lui latter le visage à coups de grands écarts savatés.

 

2. Flashdance Maniac

 

As fart as am concerned, Maniac peut derechef être considéré comme la version oestrogénique du thème musical de Vince Di Cola.

Les flashdanceuses sauront l’apprécier, en particulier celles maniaques de la piste qui aiment danser comme elles ne l’ont jamais fait auparavant. ;-)

 

3. Biggie & Diddy Victory 

 

Reprenant en majeure partie le titre de Bill Conti, Going the DistancegLa scène durant laquelle Rocky Balboa s’entraîne dans le second opus de la saga., ce morceau de dark rap de P. Diddy — featurant deux légendes du rap East Coast, Notorious B.I.G & Busta Rhymes — vous donnera des envies de victoire.

Jusqu’à ladite.

 

4. Roy Jones Can’t Be Touched (ou Nathaniel Dawkins Bring it on)

 

Titre hypra-connu et hypra-joué dans les salles et gyms du monde entier, Can’t Be Touched du champion floridien de boxe, Roy Jones, est un titre qui vous donne la pêche, quelque soit l’heure et les conditions dans lesquelles vous l’écoutez.

Morceau ‘intouchable’ dans une playlist d’entraînement.

 

5. 2 Pac Still Ballin — DJ Fatal Remix

 

Peu connue, cette remix du célèbre Still Ballin’ du G.O.A.T, Tupac Shakur, est pourtant un sacré concentré de patate !

Reprenant le beat de Numéro 10 de B20 — a.k.a Booba (mon petit ourson) — ce titre parlera certainement plus aux ballershBasketteurs qu’aux autres sportifs.

Souvent reprise en fond sonore des mixtapes de basket, son second couplet est une perle niveau beat & lyrics.

 

6. Linkin Park & Jay-Z Jigga What/Faint (ou Nirvana Smell Like Teen Spirit)

 

Le combo Jay-Z/Linkin Park avait fait des étincelles en 2004 avec leur album Collision Course.

Même si ce dernier propose plusieurs morceaux entraînants — comme Numb/Encore ou Big Pimppin/Papercut —, le mix Jigga What/Faint est probablement celui qui déménage le plus, notamment en raison de son accélération à partir du second couplet.

Quand la kalach’ linguale de Jay-Z se lâche et qu’elle s’associe aux vociférations tonitruantes de Chester, c’est simple : ça déménage !

 

 

 

Relaxation

 

1.  Timbaland Apologize (ou Savage Garden To The Moon and Back)

 

Spéciale dédicace aux retardataires : ne profitez pas de l’effet kiss cool de ce titre de pop pour vous endormir sur vos lauriers. Sinon, retard à l’allumage garanti ! Or, quand c’est trop tard, que pasa ?

La réponse de Ryan TedderiLe chanteur du groupe One Republic., en chanson, dans le refrain.

 

2. P.M Dawn Set Adrift on Memory’s Bliss (ou Blood Orange Champaign Coast)

 

Vous venez de réaliser une contre-performance dont vous voulez rapidement faire passer l’amertume ?

Set Adrift on Memory’s bliss de P.M Dawn est le titre qu’il vous faut !

En vous branchant sur ce morceau phare de l’année 1991 — un autre siècle, il est vrai, pour les Biebeuriens (ou -riennes) —, vous ferez rapidement « passer à la trappe » les souvenirs persistants de vos erreurs techniques, tactiques ou physiques.

 

3. Apocalyptica Nothing Else Matters

 

Cette magnifique version instrumentale de Nothing Else Matters de Metallica aide simplement à penser à autre chose, à dissocier ses pensées de celle toute activité, physique comme professionnelle.

Idéale en post-workout, en particulier avec un verre de rouge.

 

4. France Gall Évidemment

 

Évidemment qu’ « Évidemment » de France Gall a sa place dans cette playlist !

Tout comme de nombreux titres de Michel Berger, Balavoine, Voulzy, Goldman et consort.

Choix cornélien donc que de choisir un titre apaisant dans la flopée de morceaux peace & love que la discographie française propose. Mais avec son rythme lent de ballade et son texte nostalgique, la chanson de France GalljNDA. Écrite pour elle par Berger en hommage à leur ami, Daniel Balavoine, décédé dans un crash d’hélico quelques mois plus tôt. avait évidemment sa place ici.

 

5. Sade By Your Side (et de façon générale, toute sa discographie)

 

Accédez au zénith de la zénitude avec la reine britannique de la soul, Sade !

Sade et sa voix soul/jazzy hypradouce sauront vous ouvrir les portes du nirvana de la relaxittude, et ce, qu’importe que le morceau d’elle que vous choisissiez d’écouter soit By Your Side, ou Is it a Crime, ou The Sweetest Taboo, ou Your Love is King, ou Smooth Operator, ou, ou, ou …

 

6. Eric Serra Big Blue Overture (ou André Rieux The Rose)

 

Championne olympique toute catégorie confondue de la musique relaxante, The Big Blue Overture, d’Eric Serra, vous « plongera » littéralement au coeur d’un océan de zénitude.

Avec sa mélodie jazzy/chill et ses chants de baleines en fond sonore, ce titre coupera certainement le souffle à vos pensées parasites durant les 4 minutes 43 de son écoute.

Aloha !

 

 

 

Et vous sinon, quelles musiques écoutez-vous pendant le sport ?

 

Après ma playlist, à votre tour (de piste). Dites-moi donc un peu :

 

 

Quelle est votre playlist d’entraînement idéale ?

 

Et pour commencer, trouvez-vous que la musique joue un rôle important lorsque vous faites du sport ?

 

 

N’hésitez pas à me faire part de votre expérience à ce sujet, à partager les sons qui vous font vivre, vous donnent la pêche ou vous permettent de vous déconnecter de tout !

Après tout, la musique et le sport sont deux formes d’art qui sont faites pour parfaitement s’entendre, ne croyez-vous pas ?

 

Magnifique lion final

Partagez sur :
Contactez-nous par e-mail !
Suivez mon actu sur FB !
Suivez-moi sur twitter !
Découvrez mes vidéos sur Youtube !
Découvrez mes vidéos sur Youtube !
Découvrez mes photos sur Instagram !
Contactez-nous par e-mail !
Suivez mon actu sur FB !
Suivez-moi sur twitter !
Découvrez mes vidéos sur Youtube !
Découvrez mes vidéos sur Youtube !
Découvrez mes photos sur Instagram !